Géodanse

Nous savons que la perception de l’espace est très importante pour les danseurs. Nous avons déjà vu que les vecteurs peuvent permettre de l’améliorer. Le jargon mathématique peut également être employé, pour permettre l’amélioration de cette perception, lors de la création d’une chorégraphie.

En effet, le chorégraphe, pour se faire comprendre des danseurs peut utiliser des termes liés à la géométrie : diagonale, les degrés des angles ou encore le nom de diverses figures géométriques (par exemple un placement en rond). Il peut également utiliser les fractions notamment pour les tours (exemple : un quart de tour) ou encore les heures avec la visualisation d’une horloge (exemple : placement à une heure).

Tout ce vocabulaire peut paraître anodin mais est très utilisé et pratique pour permettre à tous de comprendre avec facilité. Ainsi, une fois encore, les mathématiques peuvent permettre de progresser en danse.